Cette année, les arbres fruitiers nous gâtent. Après les "reine-claude" et les mirabelles, voici les prunes bleues. Et, bien en avance, les pommes et les poires commencent à tomber... Eplucher ou dénoyauter, couper, cuire, mélanger, mixer, remplir jusqu'à ras bord... Ensuite, étiqueter et admirer les différentes couleurs et chercher de la place pour ranger tout cela... Avec les fraises et les cassis, il y a plus de cinquante pots!

Rassurez-vous, je ne mangerai pas tout cela, je distribue beaucoup, mais pas à mes petits-enfants qui n'apprécient que des céréales ou du choco... Il est loin le temps des bonnes tartines de confiture... (Moi-même ne la mange que dans du fromage blanc).

Revenons à notre armoire qu'il fallait vider et trier...

Tout au fond, je retrouve un ancien "nécessaire à couture" de maman. A l'intérieur, outre des bobines de fil et des aiguilles, il y a une petite boite en fer. En l'ouvrant, je découvre avec émotion, déposée sur des épingles, une plume bleue de geai... C'était un "cadeau" rapporté par papa, que maman avait conservé précieusement.

Le 2 décembre 2008, je racontais sur ce blog, toutes les attentions que papa avait pour nous. En revenant de son travail, il cachait souvent une surprise dans son sac : les premières jonquilles, quelques brins de muguet... mais aussi des petites plumes bleues de geai...