Ma petite maman que j'adorais s'est endormie paisiblement hier matin. Depuis Plus de trente ans, je passais tous mes mercredis et dimanches après-midi auprès d'elle. Je reconnais qu'à presque 91 ans c'est un bel âge pour partir mais je l'aurais encore bien gardée un petit peu... Je sais qu'elle est heureuse là où elle est parce qu'elle a retrouvé papa qui lui a tant manqué. Je sais aussi que son absence sera remplacée par une présence invisible, mais ça ne m'empêche pas d'avoir un immense chagrin...