Pendant quinze jours, les enfants vont être un peu plus sages ( ?!)… Saint Nicolas est revenu ! Jusqu’au 6 décembre, la nuit, il vient dans les maisons et dépose une friandise dans les chaussures des bambins endormis (ou une baguette si on n’a pas été gentil)… De jour en jour, la nuit devient plus courte et les parents se font réveiller par un « merci Saint-Nicolas » qui retentit de plus en plus tôt au pied de la cheminée…

Dans les magasins, il y a foule. On ne dirait pas que c’est la crise budgétaire… Pour les enfants, certains se privent peut-être de l’essentiel ?... Personnellement, j’y suis allée hier et ça a été assez vite. Je savais exactement ce dont mes petits chéris rêvaient… sauf pour Louis qui n’arrive pas à se décider devant la multitude des jouets proposés dans les catalogues… Ca sera une tente d’indien(s), un accordéon, des marqueurs et un livre. Louise recevra une poupée de plus… Marie, un « atelier » bougies et une boîte pour « tourner » des poteries, Charlotte, un appareil à mandalas, Clément, des livres. Pour Eric, j’ai dû insister auprès des parents… C’est la troisième fois qu’il voudrait le zoo des Playmachins et à cause du prix un peu trop élevé il ne l’avait pas reçu les années précédentes… Cette fois, il sera content…

Il y a trente ans, mon fils rêvait d’un bateau de pirates et il ne l’a jamais eu – trop cher pour ma bourse à l’époque. Je ne veux plus revivre cette déception. Je me réjouis d’avance de voir la tête d’Eric le 1° décembre (chez moi, le grand saint passera le week-end avant sa fête officielle)

Sont-ils trop gâtés ? Les parrains, les marraines, les parents, les grands parents et même les arrière grands parents… tout le monde aime « faire passer » saint Nicolas…